Tiger – Entre ses griffes


Elle est leur captive, il sera son sauveur.

Seule, sur une route déserte, Christy tombe en panne au milieu des forêts de l’Arkansas.

La jeune femme est kidnappée par un groupe de miliciens aussi dangereux que cruels, et tout bascule. Elle devient leur esclave, sans valeur, sans identité.

Alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, elle doit son salut à Tiger, le n° 3 de l’organisation, aussi beau que dangereux, un homme violent et implacable.

Une situation étrange s’instaure entre eux. Vrais sentiments ou syndrome de Stockholm ?

Et si pour lui tout n’était qu’un jeu et Christy une jolie proie à tourmenter avant de lui porter le coup de grâce ?


Où le trouver ?

Disponible e-book et grand format



L’avis des blogueuses

Cliquer sur la bannière pour voir la chronique complète


J’avais déjà entendu pas mal parler de ce roman, et j’ai attendu la sortie papier avant de le découvrir, allez savoir pourquoi. L’histoire est originale, nous plongeant dans un univers assez sombre, et est bien menée. Dès les premières pages, Pauline Libersart m’a entraîné dans l’histoire, me tenant en haleine et me captivant page après page. Bien rythmé, le récit est riche en action, en rebondissements, mais surtout, on ressent très fortement les diverses émotions qui en découlent.


Tiger – Entre ses griffes est une histoire captivante en deux tons. L’auteure nous a fait voguer dans les eaux troubles de la bêtise humaine. Elle nous a plongées dans les méandres du psychique de ses personnages tourmentés après avoir perdu les notions du bien et du mal. Tigre, dévoré par les regrets et la culpabilité car il a sa part d’erreurs commises à force de côtoyer le mal personnifié. La fin justifiait-elle les moyens ?

Et Christy, quant à elle, ne s’explique pas son attirance pour son bourreau. Éprouvant une culpabilité sans fin d’avoir cédé au mal. Peut-on parler de Syndrome de Stockholm ou non ? Telle est la question qui n’a de cesse de la tarauder et l’empêche d’accepter ce qui lui était arrivé et d’avancer !

En bref, je me suis régalée par autant de rebondissements, de suspense et d’émotions. 


Un roman avec lequel j’ai passé un très bon moment de lecture. J’aime la plume de Pauline, car elle propose toujours des personnages qui sont intéressants à découvrir, et elle apprécie nous offrir des situations de vécus qui changent un peu des romances que l’on lit d’habitude. Elle assume aussi ses choix et si la dark reste soft, elle s’en sert à merveille pour agrémenter son histoire et nous conter ces moments douloureux et dangereux où les deux personnages principaux se sont rencontrés.


j’ai beaucoup aimé le contexte dans lequel l’autrice place ses personnages, j’étais toujours plus curieuse de voir comment les choses allaient tourner et si j’avais deviné quelques petites choses, j’ai été étonné par l’explosion qu’elle nous réserve.  16/20.


J’ai lu d’une traite ce roman. Se divisant en deux parties, on suit Christy tout au long des pages. On découvre ses peurs, ses craintes, ses émotions plus fortes les une que les autres. On apprend à aimer cette jeune femme dont la vie s’écroule. Elle devient de plus en plus forte sans jamais se laisser abattre même si elle est face au pire. Face à elle, on craque pour Tiger. Cet homme paraît glacé mais se transforme face à ce bout de femme. On se pose des questions devant ses changements, ses regards. On visualise cet homme qui doucement se fraie un chemin dans nos cœurs. 

4.5/5


J’aime beaucoup les histoires de Pauline Libersart, une auteure qui ne manque pas d’imagination et d’originalité dans ses romans. Celui-ci ne fait pas exception à la règle. Le héros masculin est un personnage au caractère fort complexe. Il suscite la méfiance et le respect mais curieusement, il a aussi beaucoup de failles qui seront très intéressantes à découvrir en seconde partie du roman.