Frères Ennemis ?


Frères ennemis ou frères séparés par des secrets de famille ?

En conflit avec sa famille depuis des années, Alexandre s’est construit une vie solitaire et sans attaches. Incidemment, il apprend que son frère Adrien vit en couple avec Anaïs, leur amie d’enfance.

Pour Alex, le coup est terrible : amoureux d’elle depuis des années, la jeune femme l’a quitté après une brève histoire passionnée… Comment son frère a-t-il pu le trahir ainsi ?

Lorsqu’un dramatique accident laisse Adrien dans le coma, Alex décide d’oublier sa rancœur et se précipite à son chevet sans se douter que sa présence va faire imploser la chape de secrets qui plombe sa famille, poussant un garçon inquiet à sortir de son placard, et une femme trahie à révéler ses secrets.


Attention scènes MF et MM explicites

Frères ennemis ?

Où le trouver ?

La version papier est commandable dans toutes les librairies.


Découvrez un extrait


Prologue

Tout en dansant, Adrien surveillait son frère du coin de l’œil. Depuis son arrivée en début d’après-midi, dans la grande maison familiale où tous fêtaient les soixante-quinze ans de leur grand-père, Alexandre se montrait maussade et distant. Ce soir, pendant le dîner, alors qu’il était installé à table en face d’Adrien, il avait à peine desserré les dents, éludant les questions concernant sa vie ou son métier de journaliste. Autre signe de sa mauvaise humeur : alors qu’Alex avait été pendant des années le photographe attitré de tous leurs événements familiaux, il n’avait même pas daigné sortir son appareil de son sac.

Depuis que la plupart des convives s’étaient lancés sur la piste de danse installée sur la pelouse, Alexandre s’était réfugié dans l’ombre des arbres, silhouette massive et énigmatique dont le comportement inquiétait de plus en plus Adrien. Si son frère continuait à jouer les ours, leur mère n’allait pas tarder à lui tomber dessus pour le sermonner… et cela allait encore dégénérer entre eux. Le jeune homme ne souhaitait pas voir la fête gâchée par le conflit permanent qui opposait Alexandre à leur mère. Il souhaitait de tout son cœur que la soirée se déroule sans accroc, surtout après les ennuis cardiaques qu’avait connus leur grand-père : il fallait absolument le ménager, c’était d’ailleurs sans doute pour cette raison qu’Alexandre était présent ce soir. Il adorait le vieil homme et ferait tout pour lui faire plaisir. Adrien espérait, depuis des années, voir son frère et sa mère se réconcilier, mais ne savait comment s’y prendre. Il craignait de déclencher une violente dispute en poussant ces deux fortes personnalités dans leurs retranchements.

Oubliant un moment leurs problèmes familiaux, Adrien rattrapa avec adresse la main d’Anaïs et la fit pirouetter autour de lui dans une série de figures rapides et compliquées. Autour de la piste, les spectateurs, impressionnés, les applaudirent. Il avait fallu des années de cours de rock acrobatique, de passion et de patience aux deux jeunes gens pour arriver à ce résultat impeccable, et ils en étaient très fiers. L’un comme l’autre regrettaient d’avoir trop peu d’occasion de danser en dehors de la salle d’entraînement et des quelques compétitions régionales auxquelles ils participaient. Après un passage particulièrement technique, sa cavalière lui adressa un sourire radieux. Des mèches de cheveux bouclés s’étaient échappées de sa grosse pince. Sa jupe d’été légère tournait autour de ses jolies jambes, attirant tous les regards. Adrien savait exactement l’image qu’ils renvoyaient quand ils dansaient ainsi : celle d’un couple uni, heureux, à l’entente parfaite.

La chanson arriva à son terme, les laissant essoufflés et très contents de leur prestation. La musique changea de style. Pour laisser à son public le temps de récupérer, le DJ venait de lancer un slow romantique, coupant les spots les plus violents et créant une ambiance tamisée. Alors que le jeune couple se postait sur le côté pour récupérer, ils furent assaillis de compliments. Puis les danseurs de rock se ruèrent vers le buffet pour se désaltérer tandis que d’autres couples gagnaient la piste de danse, tendrement enlacés.

***

Alexandre surgit soudain de l’ombre et saisie la main d’Anaïs.

— C’est mon tour, annonça-t-il en l’entraînant. La jeune femme échangea un regard impuissant avec Adrien.

Pas moyen de s’échapper à moins de faire un esclandre. Heureusement, à la seule lumière des lampions, personne ne remarqua qu’Alexandre se permettait de tenir la petite amie de son frère collée contre lui, ses mains placées bien trop bas sur ses reins.

— Tu me serres trop, ronchonna-t-elle en essayant de s’écarter un peu de lui.

— Tu ne t’en plaignais pas avant, rétorqua-t-il sans plus faire aucun effort pour masquer sa colère.

Cinq ans… Cinq très longues années sans se voir, sans recevoir la moindre nouvelle de lui… L’explication qu’Anaïs craignait depuis si longtemps aurait finalement lieu au milieu d’une piste de danse… La jeune femme se doutait qu’Alexandre voulait lui parler depuis qu’elle avait surpris son regard sur elle pendant le dîner. Un regard chargé de reproches.

— De tous les mecs possibles sur cette planète, il a fallu que tu te mettes à la colle avec mon frangin ! attaqua-t-il.

— Élégant, comme expression ! s’exclama-t-elle, renonçant à lui faire relâcher sa prise. Mais venant de toi, je ne devrais pas m’attendre à autre chose !


Où le trouver ?


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s